Tendances qui domineront les campus d’entreprise

L’espace de travail a fait l’objet de nombreux débats ces dernières années. Les événements qui ont eu lieu ont conduit à des modèles de travail radicaux dans leur virtualisation, ce qui, après une période de normalisation, a conduit les organisations à errer à travers différents modèles hybrides qui ont un impact direct sur la conception et l’utilisation des espaces de bureau. Les campus d’entreprise deviennent une opportunité de générer une expérience différentielle qui accompagne le business et la stratégie de l’entreprise.

1. Des campus hybrides, comme nos vies

CCN-IMG-12

L’hybride est désormais là pour rester.

La combinaison des environnements de bureaux basés sur l’activité et les modèles de travail hybrides implique une réflexion sur l’espace. Pourquoi aller au bureau? L’espace doit répondre à la collaboration et à une expérience différentielle basée sur les activités et les services.

Cela requiert :

  • La planification et un suivi en temps réels des fréquentations du campus, puis la mise en œuvre des ajustements nécessaires pour répondre aux utilisations réelles. 
  • Un travail attentif, proactif et multidisciplinaire, aidé par des outils de pointe et un esprit d’amélioration continue.
  • Un effort de la part des organisations pour créer des expériences significatives qui réagissent et s’adaptent au fil du temps
 

2. Les outils ne servent plus à réserver un espace, mais à mettre les gens en relation

CCN-IMG-11

Les outils qui favorisent l’expérience hybride sont essentiels dans le nouvel environnement. 

  • Les environnement virtuels, les systèmes de vidéoconférence avancés, la réalité virtuelle, les écosystèmes phygitaux… permettent à des personnes physiquement éloignées de se sentir au même endroit.
  • Disposer d’outils qui aident les collaborateurs à coïncider physiquement dans l’espace et à planifier leur présence en fonction de la collaboration avec leur équipe.
  • Permettre l’accès au campus à tout moment et de manière simple pour générer des échanges. En particulier pour les cadres, créer des environnements physiques et hybrides pour le mentorat, le coaching, ou d’autres dynamiques essentielles pour maximiser le transfert de connaissances. 

3. L'espace disponible est une opportunité pour répondre à nos défis stratégiques

CCN-IMG-4

L’impact du modèle hybride sur l’espace ouvre la voie à un fort potentiel d’optimisation et de réduction des coûts

En réduisant le besoin en postes de travail traditionnels, les organisations devraient se concentrer sur les points suivants:

  • Des espaces collaboratifs équipés pour les interactions hybrides.
  • Des services à valeur ajoutée axés sur le bien-être et les loisirs.
  • La possibilité d’inviter des partenaires et des collaborateurs à occuper cet espace excédentaire, créant ainsi un écosystème de connaissances mutuellement bénéfique.
  • L’unification de groupes dispersés en un seul lieu, ce qui permet de réduire les coûts, d’améliorer l’empreinte carbone et de relier des groupes de l’organisation jusqu’alors éloignés les uns des autres

4. La GSE sur le campus: penser au-delà de l'empreinte carbone

CCN-IMG-5

Un nouveau modèle de campus vous permet de travailler sur les trois piliers de la durabilité : E (environnemental), S (social) et G (gouvernance).

Outre les économies évidentes en termes d’empreinte environnementale, le campus vous permet d’aborder les questions sociales et de gouvernance:

  • En tant que point de rencontre, il vous offre la possibilité de créer un dialogue avec les employés et de détecter les questions qui leur tiennent le plus à cœur. 
  • En concevant conjointement des objectifs communs et des expériences partagées, le campus peut servir d’espace qui incarne le changement et la contribution des employés, en renforçant leur sentiment d’appartenance, d’utilité et de confiance.
 

5. Une nouvelle figure dans la gestion des campus: the Chief Experience Officer

CCN-IMG-10

Générer une expérience n’est plus seulement l’affaire des profils en contact avec la clientèle, c’est maintenant au tour des employés. 

Ce n’est que lorsque l’expérience interne reflète ce qui est projeté aux clients et au reste de la société qu’une entreprise peut être perçue comme authentique. 

Avec la Great Attrition et le déficit croissant de compétences qui perturbent le statu quo, les employés sont devenus les nouveaux clients. Pour attirer et retenir les meilleurs talents, les entreprises devront:

  • Faire un effort à plein temps de la part de la direction générale pour intégrer les ressources humaines, l’immobilier, les technologies de l’information et la communication dans une nouvelle figure: le CXO (Chief Experience Officer) 
  • Et maintenir un dialogue avec l’organisation pour créer une expérience qui les représente.

6. Créer une expérience pour les employés sur le campus comme s'il s'agissait de créer le meilleur film. Apprendre d'Hollywood

CCN-IMG-9

La création d’une expérience différenciée pour les employés présente quelques similitudes avec la création d’un film:

  1. Le cadre est essentiel. L’espace et donc le campus doivent être adaptés aux besoins de l’organisation. 
  2. Le scénario en tant que stratégie. Il faut faire bouger les choses, ce qui nécessite une planification et une stratégie sur ce que doit être l’expérience du campus. 
  3. La performance se fait en personne. Pour une expérience unique et différente, le campus doit être vécu, et pour cela les équipes doivent se synchroniser et se rencontrer dans l’espace.
  4. Le réalisateur en tant que leader. Et pour que tout fonctionne, il est nécessaire d’avoir une figure qui aligne et harmonise : le CXO.